Mal des transports : comme manger quand vous êtes obligé de conduire pour le travail

Travail, stress, voiture et manque de temps

Ceux qui sont obligés de voyager souvent pour le travail, connaissent les problèmes liés à l'alimentation des conducteurs, qui doivent toujours être attentifs et vigilants, même après avoir mangé. Il est assez fréquent dans ces cas de ne pas avoir le temps nécessaire pour se nourrir correctement, avec des aliments frais et digestes, qui ne provoquent pas de dyspepsie résultant du mal des transports.

Quand survient le mal des transports et en quoi consiste-t-il

Également appelé « mal des transports », le mal des transports est un trouble typique des personnes voyageant en véhicule et qui se compose de nausées, vomissements, maux de tête, vertiges et malaise généralisé, parfois accompagnés de sueurs froides. C'est un syndrome neurologique causé par le mouvement du corps lors d'un voyage (surtout s'il est long) en voiture, en bus, en bateau ou même en avion.

Dans toutes ces situations, certains récepteurs sensoriels reliés au sens de l'équilibre et situés dans l'appareil vestibulaire de l'oreille, sont stimulés contribuant à l'apparition des symptômes typiques.

Comment le combattre ? Pour lutter contre ce trouble gênant, particulièrement désagréable pour ceux qui sont contraints de rester de nombreuses heures dans la voiture pour des raisons professionnelles, il est conseillé de recourir à des préparations pharmacologiques spécifiques, mais surtout de soigner son alimentation.

Quels sont les aliments recommandés pour les personnes souffrant du mal des transports

Un faux mythe à dissiper est celui du jeûne avant un voyage puisque son rôle thérapeutique n'est absolument pas prouvé, mais au contraire il semble que voyager l'estomac vide puisse augmenter le mal des transports. En revanche, il est également déconseillé de consommer un repas trop abondant car cela fatiguerait le système digestif, contribuant à déclencher un sentiment de mal-être généralisé.

Par conséquent, le meilleur choix est d'avoir une collation légère, de préférence à base de fruits et légumes frais, peut-être avec une portion de fromage faible en gras et un paquet de craquelins.

À cet égard, il est possible de bien manger même si vous voyagez en utilisant les boîtes à lunch thermiques dans lesquelles mettre les aliments préparés personnellement avant de partir.

En utilisant ces kits alimentaires utiles, vous avez la possibilité d'emporter vos aliments préférés avec vous, sans avoir le problème de perdre du temps sur le trajet pour trouver un restaurant.

Il est toujours avantageux de grignoter des craquelins ou des biscottes qui, grâce à la teneur élevée en amidon, sont capables d'absorber l'excès de suc gastrique.

Parmi les différents fruits, le plus adapté aux personnes souffrant du mal des transports est sans conteste la pomme, un aliment extrêmement digeste et léger mais riche en glucides et donc énergisant. Grâce à sa teneur en eau équilibrée, la pomme aide à hydrater l'organisme en évitant une introduction excessive de liquides qui pourraient s'avérer nocifs.

Un autre aliment à manger tranquillement avant de monter dans la voiture est la papaye, un fruit tropical contenant de la papaïne, un composant enzymatique qui facilite et accélère la digestion. Il vous semblera étrange, mais pas impossible, de toujours emporter des boissons fraîches avec vous grâce au thermos en acier inoxydable capable de maintenir la température longtemps, même toute la journée !

Consommé cru et coupé en tranches très fines, le gingembre est considéré comme le remède le plus efficace contre le mal des transports car il a une action digestive et anti-nausée. Il peut également être consommé dans de nombreuses autres formulations.

Quoi ne pas manger avant de voyager

Avant ou pendant un voyage en voiture, vous ne devez jamais consommer de repas trop abondants et riches en condiments ou boire de l'alcool, qui sont responsables d'une aggravation des symptômes du mal des transports (maux de tête, nausées et vertiges). Les fritures, les ragoûts ou les soupes particulièrement élaborées, et tous les aliments difficiles à digérer doivent être évités, ainsi que les desserts fourrés à la crème, à la crème ou au chocolat.

Une attention particulière doit être portée aux glaces qui, bien que nourrissantes et très digestes, pourraient provoquer une chute brutale de la température corporelle avec un bloc digestif.

Les boissons gazeuses doivent également être éliminées car le gaz contenu dans le liquide peut modifier les processus digestifs suite à l'apparition de flatulences et de ballonnements.

Comment affronter sereinement un trajet en voiture

Le conseil : le meilleur choix pour ceux qui ont l'intention de bien manger même lors d'un voyage en voiture est d'apporter de la nourriture de chez eux en utilisant les récipients hermétiques pratiques.

A l'aide de ces kits thermiques il est possible de déguster une assiette de riz en salade, une salade composée contenant quelques cubes de fromage ou une excellente salade de fruits ou de légumes.

De cette façon, la capacité des récipients à maintenir inchangée la température des aliments, les consommant frais ou chauds selon les différentes préparations, est exploitée.

L'utiliser aussi de ces objets pratiques il n'est pas nécessaire de perdre du temps à chercher un restaurant où s'arrêter, mais il suffit d'approcher la voiture dans un espace invitant pour savourer son goûter en toute tranquillité.

Que retirer de ces conseils

Gain de temps et d'argent, la certitude de manger un repas sain et authentique et surtout la possibilité de minimiser le problème du mal des transports sont quelques-uns des avantages offerts par l'utilisation de contenants alimentaires thermiques.

Commentaires (0)

Product added to wishlist
Product added to compare.
Informations conformément à l'art. 13 Décret législatif. 196 du 30 juin 2003. Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour plus d'informations sur l'utilisation et la gestion des cookies, consultez la page d'information sur les cookies. En fermant cet élément ou en interagissant avec ce site sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous consentez à l'utilisation de tous les cookies utilisés par le site.